LA FRAUDE DES PROPHÉTIES DANS LES ÉVANGILES

Publié le par factory

salam alaykoum

par Pierre DANE
Les rédacteurs des évangiles n'eurent pas beaucoup de peine à démontrer que leur rabbin Jésus fut de tout
temps annoncé comme étant le Messie : ils n'eurent qu'à piocher frauduleusement dans l'Ancien Testament. Celuici,
par ses prophéties (d'ailleurs annoncées postévènements)
leur traçait la ligne conductrice de leur roman édifiant, leur
laissant le soin d'imaginer, sur ce schéma, les faits précédant l'arrestation et la mise en examen, puis la pendaison au
gibet de cet agitateur à la petite semaine.
Car, à lire attentivement le corpus de ses actes au cours de ce qu'on nomme son ministère, il semble bien
que le seul fait sérieux et vraisemblablement advenu qui a généré ce roman pieux, est son arrestation suivie de sa
« pendaison au bois ». Ce n'est qu'un banal faitdivers
parmi d'autres et qui n'a pas généré de minute de procès ni
encombré les chroniques, mais qu'un aède de ce temps a recueilli et colporté oralement jusqu'à ce qu'un scribe l'ait
recueilli, amplifié et romancé. Il est à l'origine des trois synoptiques.
Dans ce même temps foisonnaient des sectes gnostiques prônant un sauveur éthéré envoyé par un dieu
ineffable pour sauver l'homme tombé entre les mains du mauvais dieu juif. Pour l'une de ces sectes, l'histoire de ce
malheureux Jésus tombait à pic pour incarner ce sauveur transposé en messie. Il ne manquait que de le conforter dans
ce rôle en lui attribuant toutes les prophéties de l'Ancien Testament donc indubitables.
Mais sans doute ceci n'eûtil
pas été suffisant pour convaincre le fidèle car les théologiens voulurent encore
le faire remonter à la plus haute antiquité.
C'est ainsi que Jean l'Évangéliste n'hésita pas à faire remonter Jésus à l'origine mythique de l'univers, bien
qu'en l'annonçant de manière sibylline comme étant la parole (le logos) de Dieu. Ce serait donc Jésus et non pas le
ToutPuissant
qui aurait prononcé le "flat lux". Par ce simple artifice Jésus était dès lors préfiguré dès l'origine du
monde et élevé à la quasiégalité
avec Dieu.
En d'autres cas ce sont les rites qui sont préfigurés dans le lointain passé. Tel est par exemple le sacrement
du baptême dont l'Église, si l'on en croit son catéchisme de 1992, voit la préfiguration en différents événements sans
en privilégier aucun.
Ainsi, au §1221 elle annonce la traversée de la mer Rouge comme étant une libération opérée par le
baptême, puisque « la race libérée de la servitude (les hébreux) préfigure le peuple des baptisés ». Mais plus loin
elle affirme que « le baptême est préfiguré dans la traversée du Jourdain ». Et, comme cela ne lui semblait pas
suffisant, au § 1219 « l'Église a vu dans l'Arche de Noé une préfiguration du salut par le baptême ». Les rédacteurs
auraient quand même pu s'entendre quant à leurs preuves.
Autre préfiguration, celle de l'eucharistie que les exégètes ont vue dans le partage du pain et du vin entre le
roi de Salem, Melchisédech, et Abraham. Melchisédech, « prêtre du Dieu TrèsHaut
» qui prononça les bénédictions
fut vite représenté par les Pères (voir l'épître aux Hébreux) comme une figure de David, roimessie
et prêtre luimême,
ce qui conduit à la préfiguration du sacerdoce du Christ puisque celuici
est (par adoption) de la lignée de
David.
Quant aux miracles de la multiplication des pains « ils préfigurent la surabondance de cet unique pain de
l'eucharistie » (Catéchisme §1335). Mais nous ne sommes plus là dans la Genèse, de même qu'au §527 où la
circoncision de Jésus « préfigure la circoncision du Christ qu'est le baptême ».
Les Évangélistes, on le voit, ne lésinent pas sur les citations. Mais ce besoin de preuves démontre à l'inverse
la fragilité de leur messie qui, s'il avait été vraiment la parole de leur dieu, n'aurait pas eu besoin d'une telle artillerie.
Les preuves frauduleuses par les prophéties
PRÉFIGURATION DU MESSIE :
*Dieu dit à Moïse : je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète tel que toi. Je mettrai mes paroles
dans sa bouche et il leur dira tout ce que je leur commanderai (Dt. 18,18).
*Le sceptre ne s'écartera pas de Juda… jusqu'à ce que vienne le Schilo (ou, selon les traducteurs : « celui qui
doit être envoyé » ou « celui qui paiera le tribut ») (Gn. 49,10).
*En ce jourlà
je ferai habiter mon Élu (le messie) au milieu des hommes. (Paraboles d'Hénoch 45,4)
*Il sera la lumière des peuples et l'espérance de ceux qui souffrent dans leur coeur. (Paraboles d'Hénoch 48,4)
*Tu es mon fils : c'est moi qui t'ai engendré aujourd'hui. (Psaume 2, 78)
L'INCONTOURNABLE LIGNÉE DE DAVID :
*Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où je susciterai à David un germe juste. (Jér. 23,5)
*Voici, je ferai venir mon serviteur, le germe. (Zac. 3,8)
*Un rameau sortira du tronc de Jessé. (Is. 11,11)
*En ce jourlà
le rejeton de Jessé (père de David) sera comme une bannière pour les peuples. (Is. I1, 10)
*Maintenant tu diras à mon serviteur David (…) Je t'ai pris …pour que tu fusses chef sur mon peuple, sur
Israël. (2 Sam. 7,8)
*Voici, j'ai mis pour fondement en Sion une pierre angulaire solidement posée. (Is. 28,16).
L'ANNONCE DU SAUVEUR :
*Je vous enverrai Élie, le prophète, avant que le jour de l'Éternel n'arrive. (Mal. 4,5)
*Un rédempteur viendra pour Sion. (Is. 5,20)
*Et soudain arrivera dans son Temple le Seigneur que vous cherchez et le messager de l'alliance que vous
désirez. (Mal. 3,1)
*Dites à la fille de Sion : voici, ton sauveur arrive. (Is. 62,11)
*Il rassemblera les exilés d'Israël et il recueillera les dispersés de Juda. (Is. 11,12)
*Et toi, BethléemEphrata,
de toi sortira pour moi celui qui dominera sur Israël. (Michée 5,1)
*Écoutez, maison de David: le Seigneur luimême
vous donnera un signe. Voici, la jeune fille deviendra
enceinte, elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel. (Is. 7,14)
*Un enfant nous est né, un fils nous est donné. (Is. 9,5)
*J'ai mis mon esprit sur lui. (Is. 42,1)
*Car il vient pour juger la terre. (Ps. 96,13)
PROPHÉTIE DU NOUVEAU ROIMESSIE
:
*Voici mon serviteur que je soutiendrai, mon élu en qui mon coeur prend plaisir. (Is. 42,1)
*Voici, j'envoie mon messager. Il préparera le chemin devant moi. (Mal. 3,1)
*Je t'établis pour être la lumière des nations, pour porter mon salut jusqu'aux extrémités de la terre. (Is. 49,6)
*Car il vient pour juger la terre ; il jugera le monde avec justice. (Ps. 96,13)
*Ton Rédempteur est le Saint d'Israël. (Is. 41,14)
L'ANNONCE DES FINS DERNIÈRES :
*Car le jour de l'Éternel vient, car il est proche. (Joël 2,1)
*L'Éternel sonnera de la trompette. (Zac. 9,1)
*La terre chancelle. Son péché pèse sur elle. (Is. 24,20)
*L'Éternel leur Dieu les sauvera ce jourlà.
(Zac. 9,16 / Is 25,9)
VOCATION DE JÉSUS :
*L'Éternel m'a appelé dès ma naissance. Il m'a nommé dès ma sortie des entrailles maternelles, et il a dit : tu
es mon serviteur. (Is. 49,3)
*Voici mon Serviteur que je soutiens, mon élu qui a toute ma faveur. J'ai mis mon esprit sur lui. (Is. 42,1)
*Élie marcha quarante jours et quarante nuits dans le désert. (I Rois 19,6)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article